Le Projet

On vous a préparé une petite présentation dynamique !

D’où vient l’idée ?

Emmanuel s’intéresse beaucoup à l’ESS en général et aux coopératives en particulier.  Quand les FraLib ont réussi à reprendre leur outil de travail et ont fondé la scop TI, ils ont projet_1336commencé à commercialiser leur thé 1336, comme les 1336 jours de lutte qui leur a fallu pour mener à bien leur projet. Emmanuel a cherché à acheter ce thé pour soutenir la nouvelle coopérative et participer au changement.

1er réflexe, on cherche sur internet mais pas de vente en ligne chez scop TI. Et puis par association d’idée, il cherche si d’autres coopératives ont leur boutique en ligne et finalement trés peu ont une e-boutique.

Voilà une idée de coopérative !

ejcc projet

Faut dire qu’Emmanuel cherchait depuis plusieurs années un projet ou une activité pour œuvrer au développement de l’ESS. En fait, depuis qu’il a participé avec Jean Baptiste et toute une “gang de solides” à l’Ecole des Jeunes Créateurs de Coopératives de l’Université de Sherbrooke, en août 2010.

Voilà une idée de coopérative ! Une e-boutique, ça peut être un commun, à la fois pour les structures de l’ESS et pour les consomm’acteurs qui cherchent à donner du sens à leurs achats.

Et imagine ! Imagine que ça marche ! Imagine que ça prenne de l’ampleur ! Cette petite idée toute bête pourrait avoir un impact sur toute l’économie en la rendant sociale et solidaire ! Wahoo ! Le rêve devenu réalité ! L’idéal prenant corps ! L’utopie en marche ! Les consommateurs deviendraient coopérateurs, les bénéfices serviraient à développer la coop ou à aider les projets ESS, l’achat socialement responsable des particuliers deviendrait mainstream ! La culture passerait de la compétition à la coopération ! Les gros distributeurs qui maltraitent leur main d’œuvre et espionnent leurs clients n’ont qu’à bien se tenir ! La vraie économie collaborative arrive ! Aaaaaah c’est bon de rêver… C’est un vrai moteur pour entreprendre !

projet imagine

Une idée et de l’enthousiasme, ça suffit pour se lancer !

De l’idée à l’intention…

Maintenant qu’on a l’idée, il faut gratter un peu, formaliser l’intention.

C’est parti !

Idée Générale du projet :

  • Promouvoir par la vente les productions des structures ESS.
  • Proposer aux consommateurs des opportunités d’achat à responsabilité sociale.
  • Développer la culture de la coopération, du pouvoir d’agir et de l’entrepreneuriat collectif.

Public cible :

H/F 20-50 ans sensibilisés aux changements individuels nécessaires pour améliorer la société.

Publics de Socialter http://www.socialter.fr/ , alternatives économiques http://alternatives-economiques.fr/ , We demain http://www.wedemain.fr/ , kaizen magazine http://www.kaizen-magazine.com/ , say yess http://www.say-yess.com/ , positivr http://positivr.fr/ , Mr Mondialisation https://mrmondialisation.org/ , pepsnews http://pepsnews.com/ , mediatico http://www.mediatico.fr/

Produits :

  • Articles de consommation et services grand public, fabriqués par des structures de l’ESS au sens de la loi Hamon (SCOP, SCIC, SIAE, asso…)
  • Un système de pictogrammes permettrait d’évaluer les impacts sociaux et environnementaux de chaque produit (préserve l’environnement, agit contre le réchauffement, économise l’énergie, organisation démocratique, partage équitable des bénéfices, engagé dans sa communauté/sur son territoire, … )

Pourquoi ?

  • projet stat 1– Internet permet d’atteindre une masse critique de citoyens sensibles aux mêmes valeurs rendant possible des actions ou des marchés jusqu’alors difficiles (économie collaborative, mobilisation, … )
  • – Les structures de l’ESS en général et les coopératives en particulier participent à la territorialisation et la démocratisation de l’économie en ce sens elles développent une économie de marché véritablement sociale.projet stat 2
  • – La politique d’achat des consommateurs détermine l’orientation de l’économie.
  • – Proposer aux consommateurs de se fournir auprès des structures de l’ESS pour favoriser l’emploi local, la démocratisation de l’économie et l’investissement et pour se protéger de la délocalisation, la spéculation et la rémunération excessive du capital par dividende.
  • – Peu de structures de l’ESS ont leur e-boutique.projet stat 3
  • – Une e-boutique spécialisée dans l’ESS permet d’être plus attractif et plus visible pour les structures de l’ESS. Intérêt à se regrouper pour être plus efficace.

Comment ?

La plate-forme

  • – Les produits des structures de l’ESS sont référencées dans un catalogue en ligne.
  • – Les consommateurs peuvent acheter en ligne.
  • – Un blog présente les structures de l’ESS dont les produits sont présents dans la e-boutique.
  • – Une présentation de la démarche (valeur, principe, sens politique, économique, … )
  • – Formulaire d’adhésion à la coop.

L’entreprise

  • – sous forme coopérative, par exemple SCIC
  • – plusieurs collèges égaux : Fournisseurs, Consommateurs, Travailleurs, Militants
  • – les fournisseurs et les consommateurs sont invités à adhérer à la coopérative
  • – préfiguration possible en association

Les moyens de production

  • – hébergement web, nom de domaine, algorithme de e boutique, référencement,…
  • – telephonie, bureau
  • – transport, stockage

Maintenant que l’idée est présentable,

il faut chercher une équipe projet !

Qui ?

L’équipe projet

Connaître les coop ; compétence en e-commerce, compétence en gestion de projet, compétence en community management, compétence en montage de coop

  • Emmanuel BOUHIER (gestion de projet, community management, connaissance en e-commerce)
  • Jacques BOUHIER (connaissance des structures de l’ESS, montage coop, gestion entreprise)
  • Jean Baptiste NIVET (connaissance domaine SCOP et SCIC)
  • Loic HUG (connaissance ESS)

Voir l’équipe

 Et maintenant on fait quoi ?

Et maintenant, il faut faire le plan d’affaire ! On commence par un CANVAS :

projet canvas

Qui dit plan d’affaire, dit étude de marché. Et pour une e-boutique, quoi de mieux qu’une version test ? La version test, c’est facile et pas trop cher à monter, ça permet de voir en réel s’il y a un marché. C’est là que vous entrez en jeu !

Alors on a préparé cette version test !

D’abord il fallait un nom, on a utilisé framemo pour un brainstorming ouvert à nos contacts pour trouver des noms et des slogans. Et ensuite on a utilisé framaform pour départager  les noms et slogans retenus par l’équipe. Oui, on aime bien les outils frama ! ça redonne du pouvoir d’agir aux internautes !

projet nom

Résultat ?

Shop&Coop

“Demain commence aujourd’hui ! Coopérons ! “

Ça claque ! non ?!

Une fois qu’on a le nom, on achète le nom de domaine et on cherche un logo.

Heureusement des amis nous proposent des logos et on a retenu la proposition de Anne Uriot

cropped-ShopandCoop-logo-BD.jpg

Avec le logo, on prépare la communication : page facebook, compte twitter et bien sûr ce site !

Et en même temps on travaille sur les statuts de l’association qui préfigurent la coopérative. L’AG constitutive a eu lieu le 13 novembre 2016 ! Vous pouvez d’ailleurs adhérer à l’association !

Maintenant, c’est à vous de jouer !

On a besoin de vous pour montrer qu’il y a un marché !

On a besoin de vous comme relayeurs de nos infos sur les réseaux sociaux et dans vos réseaux privés,

On a besoin de vous comme consomm’acteur,

On a besoin de vous comme adhérent à l’association,

A tous on peut tout  !

Entrez dans la coop !

Venez changer le monde avec nous !

projet slogan shop&Coop

 

Vous souhaitez nous faire part d’une remarque ou d’un conseil pour améliorer cette page ?
Laissez nous un message avec ce formulaire !

contact shop&coop

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

1 thought on “Le Projet”

  1. Ping : Le savez-vous ? - L'ESSentiel

Laisser un commentaire